Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 décembre 2017 3 13 /12 /décembre /2017 21:59
C’est avec une profonde tristesse que nous vous informons du décès de Béatrice de Bie, notre présidente du Club Sportif CACL. Béatrice nous a quitté la nuit dernière à 58 ans, après un long combat contre la maladie, combat qu’elle a mené avec une énergie et un courage dignes de la grande sportive qu’elle a toujours été. Elle fut une très bonne volleyeuse, une excellente joueuse de tennis, une cavalière émérite, une golfeuse pleine de promesses, et surtout une grande Présidente et une défenseuse acharnée du Sport en entreprise. Aussi et surtout, Béatrice était une remarquable personne aimée par tous. Elle nous manque déjà.
La section Football s'associe au chagrin de sa compagne Françoise et lui témoigne toute son affection dans cette douloureuse épreuve.
Les obsèques auront lieu à Meudon (92) lundi 18 décembre. Cérémonie à 15h00 en l'église Saint Martin, 45 rue de la République, suivie de l'inhumation à 16h00 au cimetière de Trivaux, avenue de Trivaux.

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrick 18/12/2017 22:46

Nous venons de perdre une grande Présidente, une immense Présidente.
Une Présidente bienveillante pour notre section football car sensible à la cause du « sport co » dont elle connaissait bien les vertus (ses années volley-ball).
Une Présidente exemplaire, totalement investie dans sa mission dans l’intérêt du Club, des sections et bien évidemment de tous les adhérents dans leurs pratiques sportives.
Une Présidente compétente qui a gardé le cap durant sept ans au cours desquels les difficultés les plus diverses se sont abattues sur le club (notamment les conséquences de la vente du stade de la Marche, et celles liées aux différentes délocalisations des grandes entités du groupe).
Une Présidente qui était avant tout une belle personne, humble, respectueuse, intègre et brillante.
Une belle personne courageuse qui avait lutté et repoussé la maladie une première fois il y a quelques années et qui nous encore prouvé sa bravoure en luttant de toutes ses forces contre la récidive. En vain…
Elle était justement appréciée, aimée.
Sa perte laisse un vide immense, nous devons nous inspirer d’elle, dès maintenant, toujours…